Date
23 Nov 2023

Les fromages AOP, le savoir-faire des terroirs

Avec l’attribution d’une AOP au chèvre Mothais sur feuille, la France aura 47 fromages bénéficiant de ce label de qualité. Les AOP sont réparties sur pratiquement l’ensemble du territoire de l’Hexagone – hormis le grand Ouest. Grâce à cette intégration, ce fromage aura l’occasion de se mettre en vedette au prochain Salon du Fromage et des Produits Laitiers (25-27 février 2024).

Avec 51 produits laitiers bénéficiant d’une Appellation d’origine protégée (AOP), la France est la championne européenne des produits laitiers sous signes officiels de qualité, juste devant l’Italie. Répartis sur l’ensemble du territoire français, ils témoignent de la diversité et de la richesse des terroirs, et garantissent au consommateur, en France comme à l’étranger, l’origine du produit. C’était d’ailleurs le thème d’une conférence du Conseil National des Appellations d’Origine Laitière (CNAOL) durant le Salon du Fromage et des Produits Laitiers (SFPL) en 2022 sous le titre “Les fromages, beurres et crèmes AOP : un engagement d’avenir pour les consommateurs”.

Derrière ces 51 AOP laitières, qui font partie du patrimoine alimentaire français, on dénombre 16 186 producteurs de lait, 384 ateliers de transformation et 238 ateliers d’affinage qui font vivre ces filières au quotidien. Parmi ces 51 AOP laitières, 46 sont des fromages.

L’Appellation d’origine protégée, reconnaissable par son logo rouge et jaune, garantit aux consommateurs que toutes les étapes – de la production du lait jusqu’à l’affinage des fromages – ont lieu dans l’aire géographique délimitée de l’appellation, selon un savoir-faire reconnu et un cahier des charges particulier.

Au niveau national, les producteurs engagés dans au moins un cahier des charges AOP représentent une importante part des producteurs de lait français. Soit 22% des éleveurs de vaches laitières ; 26% des éleveurs de chèvres et 88% des éleveurs de brebis laitières.

L’AOP, un signe de qualité et une filière engagée

L’AOP garantit des aliments de qualité, typiques, élaborés dans le respect de l’environnement et du bien-être animal. Ils sont issus de filières dynamiques et permettent de maintenir des emplois dans les zones rurales, notamment les zones agricoles défavorisées (montagnes, piémonts, zones intermédiaires…) qui représentent plus de la moitié des aires géographiques des AOP françaises. 

Avec un fromage AOP, les consommateurs ont la certitude de bénéficier d’un produit avec une qualité et une origine garanties, au goût authentique. Dans le même temps, l’achat de ces fromages AOP contribue à renforcer l’économie des territoires et à préserver la tradition. Les trois-quarts des fromages AOP français sont par exemple élaborés à base de lait cru. 

Outre les fromages AOP, d’autres produits laitiers bénéficient d’un signe officiel de qualité. Trois beurres et deux crèmes ont ainsi également obtenu une AOP : le beurre Charente-Poitou, les beurre et crème d’Isigny, et les beurre et crème de Bresse.

Quels fromages sous AOP en France ? 

Les fromages AOP sont répartis sur pratiquement l’ensemble du territoire français. Le Grand-Ouest (Bretagne et Pays de Loire) est la seule zone sans AOP pour les fromages. La région ayant le plus grand nombre de fromages AOP est Auvergne-Rhône-Alpes avec 14 variétés, suivie de Bourgogne- Franche-Comté avec 8 variétés, Nouvelle-Aquitaine avec 7 variétés, puis Centre-Val-de-Loire et l’Occitanie, à égalité avec 5 variétés.

La liste des fromages AOP comprend : 

– les fromages à pâtes molles à croûte fleurie : Camembert de Normandie, Brie de Meaux, Brie de Melun, Chaource ;

– les fromages à pâtes molles à croûtes lavées : Epoisses, Langres, Livarot, Maroilles, Munster, Pont-l’Evêque ;

– les fromages à pâtes persillées : Roquefort, Bleu de Gex ;

– certains fromages à pâtes pressées non cuites : Saint-Nectaire, Reblochon ;

– les fromages de chèvres : Banon, Chabichou du Poitou, Crottin de Chavignol, Pélardon, Sainte-Maure-de-Touraine, Selles-sur-Cher.

(Graphique: Carte des régions avec la liste des fromages sous AOP en 2023- LC/Cleverdis pour les textes)

Une nouvelle AOP pour le Mothais sur feuille

Un 47e fromage est prêt à rejoindre le prestigieux label. En mars 2023, le comité national des appellations d’origine laitières, agroalimentaires et forestières de l’Inao a décidé la mise en consultation publique du projet d’aire géographique de l’appellation d’origine Mothais sur feuille. La consultation s’est déroulée jusqu’à la mi-juin.

(Photo : Myrabella, CC BY-SA 3.0 https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0, via Wikimedia Commons)

Ce fromage de chèvre au lait cru est facilement reconnaissable grâce à sa feuille de châtaignier. Cette dernière est un élément essentiel de l’affinage de ce fromage. Elle permet non seulement d’absorber l’humidité de ce chèvre, mais lui donne aussi une saveur de sous-bois mêlant noisettes et champignons. Le Mothais sur feuille tire son nom de la commune de La Mothe-Saint-Héray, dans les Deux-Sèvres. Cependant, sa zone de fabrication s’étend bien plus loin puisqu’elle regroupe le Sud des Deux-Sèvres et de la Vienne, ainsi que le nord de la Charente.

Le Mothais sur feuille devrait donc être en vedette sur la prochaine édition du Salon du Fromage et des Produits Laitiers. La labellisation d’un fromage sous une nouvelle AOP n’est pas si fréquente !

La filière AOP laitières en chiffres

  • 51 AOP laitières dont 46 fromages, 3 beurres et 2 crèmes ;
  • 16 186 producteurs de lait et 1 314 producteurs fermiers ;
  • 384 ateliers de transformation et 238 ateliers d’affinage ;
  • 53 000 emplois dans les territoires ;
  • 258 437 tonnes de fromages, beurres et crèmes commercialisées en 2021 ;
  • 2,59 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2021 ; 
  • 6 200 contrôles au respect des cahiers des charges AOP.

(Source : www.inao.gouv.fr )